Fuck America

Publié le par Illegal-book

http://a21.idata.over-blog.com/1/16/17/03/america.gif

Titre : Fuck America

 

Genre : Humoristique


Auteur : Edgar Hilsenrath


Date de parution : 1980


Synopsis : Tout juste débarqué aux Etats-Unis, Jacob Bronsky erre dans le New York miteux des années 1950, parmi les clodos et les putes. L'American Way of Life ? Comprend pas. Le rêve américain ? Encore moins. Enchaînant les jobs minables, Jakob Bronsky n'a que deux obsessions : soulager son sexe et écrire un roman sur son expérience des ghettos juifs. Un futur best-seller à coup sûr ! 

 

 

   

 

Mon Avis

 

 

Je vous raconte un peu l'histoire ?! Elle n'est pas très compliquée : Jacob arrive aux USA pour vivre le rêve américain... Mais bien évidemment, tout ce qu'il va trouver là bas c'est la misère et la solitude. Il nous raconte sa vie de débauche entre les prostituées et les jobs minables. Et au fur et à mesure que les pages défilent, il tente de reprendre sa vie en main et d'écrire son livre : LE BRANLEUR ! sur lequel il travaille le soir et la nuit dans une cafétéria juive. La journée, il navigue entre les boulots de serveur incompétent et de promeneur de chien à 3$ par jour. Il parvient malgré tout à survivre dans cette jungle américaine...

 

Bon ok ! Ce n'est pas un livre à mettre entre toutes les mains ! Mais quel livre ! J'ai vraiment adoré ! Les dialogues sont complètement déjantés, la narration est drôle et originale. Ce bouquin sort vraiment des conventions littéraires. Tous les tabous (ou presque) y sont abordés : le sexe, la pauvreté, la mort... Pour aimer ce livre, il faut vraiment aimer l'humour noir et ça tombe bien, j'aime ça ! Pour tout vous dire, dès les premières pages, ça parle des nazis et de l'extermination des juifs... Mais toujours avec finesse et humour ! Fuck America est un roman extravagant, sorti de nulle part et qui bouscule les genres. C'est une véritable découverte pour moi. En plus, il se lit très vite, on passe de bons moment. Dès les premières lignes, l'auteur nous plonge dans son univers totalement trash ! Voilà un extrait du prologue pour vous donner une petite idée de l'ambiance :

 

"Le 12 juillet 1939

 

Très cher Monsieur le Consul Général

Le temps presse toujours plus. La guerre est aux portes.

Je vois venir des choses horribles. Ayez pitié ! Tous les

jours, je discute avec mon ulcère. Il me parle de choses 

bizarres : il me parle de chambre à gaz et de pelotons

d'exécution. Il me parle de fumée noire. Les nazis vont

exterminer tous les Juifs. Nous compris. Ayez pitié,

très cher Monsieur le Consul Général, et envoyez-nous

les visas d'immigration le plus vite possible !"

 

Publié dans Humour

Commenter cet article

Bouquinovore 08/04/2011 23:39



Il est depuis peu dans ma PAL, je vais my mettre tres tres bientôt!



Laetitia 08/04/2011 20:37



A ajouter dans ma wish-list! J'ai "Berlin...Endstation" (en allemand) du même auteur. Le nazisme est un sujet qu'il aborde d'une manière ou d'une autre dans presque tous ses écrits, si je ne me
trompe pas. En tout cas, tu m'as vraiment donné envie de lire "Fuck America".